Embassy of Foreign Artists     

Alice Miceli

*1980 à Rio de Janeiro (Brésil), vit et travail à Rio de Janeiro (Brésil)

Période de résidence: janvier à mars 2020

Photographe, artiste.

Bourse de la République et du canton de Genève

Les photos et vidéos d’Alice Miceli réinventent le paysage et débutent toujours par des recherches et des voyages sur le terrain. Ses œuvres tournent autour de questions sociales et, par conséquent, ses paysages prennent l’aspect d’images froides et traumatiques. En regardant ses images, on a souvent l’impression que quelqu’un y est déjà passé. Mais pour une raison quelconque, sa présence en a été effacée. C’est par ce biais que Miceli nous montre que l’absence est une conséquence de l’intervention humaine et que l’effacement est une conjoncture politique.

Statement

Patterns of Contamination est une recherche pour un nouveau corpus de travail basé sur la création de systèmes de visualisation photographique de l’évolution des contamination des maladies endémiques. Dans ce cadre, l’un de mes principaux centres d’intérêt est l’étude des origines du VIH et du sida, ainsi que de leur propagation précoce en Afrique centrale. J’ai l’intention de me concentrer en premier lieu sur les aspects historiques et théoriques de cette enquête, en réduisant le champ de la recherche afin d’identifier les manifestations particulières des maladies à suivre, pour dans un second temps, développer la recherche in situ, sur le lieux et au sein même des épicentres actuels des maladies infectieuses qui nous frappent aujourd’hui.


Année de résidence :