Embassy of Foreign Artists     

Alba Triana

*1969, Bogota (Colombie), vit et travaille à Miami (États-Unis).
Période de résidence : avril 2020
Artiste

 

En collaboration avec COINCIDENCIA / Pro Helvetia

 

Alba Triana, compositrice et artiste sonore colombienne, est connue pour sa production musicale hybride qui explore l’interface entre les sciences naturelles, l’art et la technologie, se matérialisant dans des formats variés et non conventionnels allant de la musique de concert expérimentale aux installations interactives, en passant par les sculptures sonores et lumineuses.

Statement

Mon travail émerge d’un profond intérêt pour le fonctionnement intrinsèque de la nature. Les lois universelles du hasard, les comportements et phénomènes naturels ainsi que les modes de fonctionnement fondamentaux jalonnent mon approche de la création artistique et musicale. C’est pourquoi j’engage des méthodes créatives holistiques, complexes et multidimensionnelles.

Fondée sur mes expériences de vie et les évolutions technologiques que je rencontre, ma production artistique est hybride et prend diverses formes, notamment des installations musicales interactives, des espaces de résonance, des sculptures sonores et lumineuses et des objets vibratoires. Ces pièces, exprimées à la fois dans l’espace et dans le temps, sont entendues, traversées et vues.

Ces 10 dernières années, les domaines du son et du visuel se sont unifiés dans mon travail. Depuis, j’ai expérimenté les propriétés et les comportements de différents types d’ondes, ainsi que les phénomènes de résonance dans les espaces acoustiques et les corps physiques émettant du son et / ou de la lumière. Dernièrement, j’ai exploré l’électromagnétisme en tant que moyen d’observation d’entités non perceptibles.

Comme dans l’univers, mes œuvres ont tendance à se générer et à évoluer. Les statistiques et les probabilités sont utilisées pour définir les conditions définissant l’identité et le fonctionnement de différents paramètres d’un travail. 

En promouvant une contemplation méditative de la nature à un niveau micro et intangible, mon but est d’induire un état de respect et un sentiment de communion avec une intégrité intégrée, active, interconnectée et unifiée, provoquant une identification profonde avec les éléments essentiels qui nous animent et nous connectent.

 

Projet

En collaboration avec l’artiste suisse Rudy Deceliere, la résidence à EoFA se concentrera sur l’extension de la recherche et la production d’une œuvre d’art explorant la vibration et l’interdépendance en tant que phénomènes et comportements fondamentaux trouvés dans la nature.

La vibration constituera le matériau principal de la pièce, car elle constitue un dénominateur commun dans notre monde à un niveau élémentaire : dans tous les corps physiques, il existe un état vibratoire minuscule. L’interdépendance qui peut être observée dans l’enchevêtrement quantique, est un phénomène physique dans lequel les états de deux objets ou plus s’influencent mutuellement, même lorsqu’ils sont séparés par une grande distance. Ce phénomène se retrouvera également dans le comportement interdépendant de l’œuvre.

La pièce finale sera constituée de deux parties interconnectées et / ou télé-communiquées situées dans deux pays différents : la Colombie et la Suisse. Ces deux parties se comporteront comme un tout indissociable. Les interactions qui se produisent dans une partie (lieu) se manifesteront en temps réel dans sa contrepartie « enchevêtrée ». Cela exprimera de manière métaphorique la notion selon laquelle les vibrations et l’interdépendance sont présentes à tous les niveaux de notre univers, des particules à l’homme, en passant par les étoiles.

L’œuvre aura un aspect renouvelable et évolutif, car elle continuera de croître et de se développer à l’avenir. La première itération comprendra deux parties, situées dans deux pays, mais un nombre croissant d’emplacements interconnectés seront intégrés dans les années à venir.

 

Le travail d’Alba a été présenté à l’international dans plus d’une douzaine de pays d’Europe, d’Amérique latine et aux États-Unis. Elle a remporté de nombreux prix, subventions et résidences, dont la très prestigieuse bourse Civitella Ranieri. Elle a reçu des commandes d’institutions et d’ensembles tels que le Kronos Quartet, le Forum des compositeurs américains, ArtCenter / South Florida (États-Unis), le GMEB (France), ProHelvetia (Suisse). Le ministère des Affaires étrangères de la Colombie a intégré son travail dans son portefeuille culturel de haute qualité.

 

 


Année de résidence