Embassy of Foreign Artists     

Embassy of Foreign Artists* est un programme de résidence fondé et administré par L’association Laps en collaboration avec l’Office cantonal de la culture et du sport.

Notre organisation a pour but d’accueillir des artistes, des acteur*trices culturel*les, citoyen*nes engagé*es et chercheur*euses, de manière individuelle ou collective et de leur offrir un soutien logistique et financier pour le développement de leurs activités. Nous mettons également à profit notre réseau afin de favoriser la réalisation de leurs projets et la diffusion de leurs pratiques. 

Nos espaces accueillent les différentes étapes du processus créatif, des premiers tâtonnements et réflexions à la présentation dans une forme aboutie. Si certains projets sont réalisés durant la période de résidence, d’autres nécessitent plus de temps, aussi nous accompagnons les projets durant leur temps de développement à Genève et quelquefois sur des durées plus longues dans le cadre de collaborations avec d’autres institutions.

La Maison Baron est composée de quatre chambres à l’étage et d’un Rez de chaussée comportant une cuisine et une salle de bains communes, d’une salle à manger et d’une véranda donnant sur le jardin. Cette configuration offre des espaces de convivialité propices à la rencontre et aux échanges qui sont un élément important de notre programme de résidence.

Le programme s’adresse à toutes les nationalités, seules les personnes habitant le Grand Genève ne sont pas éligibles pour les bourses.

 


-------
Maison, annexe et jardin


Au coeur de l’Europe et pourtant hors de l’Union Européenne, la Suisse et Genève sont, depuis les guerres de religions du XVIe siècle, une terre d’asile pour les intellectuels du monde entier. Erasme, Bakounine, Hannah Arendt, Bertolt Brecht, Thomas Mann, Robert Musil et Paul Klee, y ont notamment vécu.

Sa position de neutralité permet à la Suisse, et à Genève en particulier, d’offrir un espace hors des tensions et d’accueillir des espaces de réflexion et de concertation internationales, que ce soit au niveau politique avec  l’ONU et le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), scientifique avec l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) et économique, via l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et le Forum économique mondial (WEF).

Compte tenu de l’influence importante de ces champs sur les pratiques artistiques contemporaines, il est indispensable d’offrir aux créateurs mais aussi aux chercheurs et aux penseurs du monde entier la possibilité de venir à Genève développer leurs recherches. C’est le rôle de notre institution. Cette présence intellectuelle est aussi, indéniablement, un bénéfice pour les communautés locales et le rayonnement de la ville, du canton et du pays. Genève n’a que des bénéfices à tirer de telles interactions.